Jouer en bleu

Jouer en bleu pour l’autisme

Le projet développé par Claire Margot

Collaboration avec les étudiant-e-s de la Haute Ecole de Musique

La HEM propose que ses étudiants en Master de pédagogie participent au projet : ils viendront de façon ponctuelle nous écouter, nous conseiller et nous transmettre leurs précieuses connaissances musicales. Ces moments seront autant d’occasions de sensibiliser les étudiants aux singularités de l’autisme. Un véritable partage ! Leur enthousiasme et leur sensibilité n’attendent que vous.

Si vous aussi vous avez envie de former des ensembles de musique de chambre et/ou de jouer en bleu (vous pouvez tout à fait jouer seul aussi) et de profiter des connaissances des étudiants de la HEM, n’hésitez pas à me contacter en précisant quel instrument vous jouez et quel morceau vous avez envie de travailler.

Deux concerts par an seront organisés afin de présenter notre travail à nos familles et à nos proches. Dans le respect des besoins individuels des musiciens, ces concerts seront adaptés : par exemple, il sera possible de jouer derrière un rideau, de dos, dans la pénombre, etc. Nous aurons le temps d’en parler et d’expérimenter ce qui peut être le plus confortable pour chacun et chacune.

Concerts « Je joue en bleu pour l’autisme »

Cours de piano

De plus, il me reste encore quelques disponibilités pour des cours individuels de piano. Si cela vous tente, écrivez-moi.
La HEM propose également des concerts de musique classique ouverts au public. Avec notre aide, elle aimerait faciliter l’accès de ces concerts aux personnes autistes en s’adaptant à leurs besoins. Si vous êtes intéressé-e-s, contactez-moi, je vous joindrai personnellement afin de connaître vos besoins et organiser votre venue (par exemple : quelle place dans la salle est la plus confortable, visiter la salle avant ou voir des photos, etc.)

Concerts de musique classique de la HEM

Quand on parle, on campe dans sa parole.
Quand on se tait, on campe dans son silence.
Quand on joue de la musique, on lève le camp,
on replie sa tente et on s’éloigne dans le chant faible,
délivré de la corvée de dire et de taire.

Christian Bobin

Pour toute information, contactez-nous !