4ème colloque scientifique 15 novembre 2014 « Autisme: quelle place pour la diversité à l’école, au travail et dans la société? »

Centre Médical Universitaire, Genève
Co-organisé avec Hilde De Clercq

Jean Zermatten Président du comité des droits de l'enfant de l'ONU
CV

Ouverture par Jean Zermatten et Marie-Jeanne Accietto

      enregistrement
Hilde de Clercq formatrice, directrice de l’Opleidingscentrum, Anvers
CV

Neurodiversité et société

Heureusement l’autisme n’a pas disparu au début de la préhistoire sinon l’espèce humaine en serait toujours réduite à s’agglutiner à l’entrée d’une grotte.”

“Heureusement l’autisme n’a pas disparu au début de la préhistoire sinon l’espèce humaine en serait toujours réduite à s’agglutiner à l’entrée d’une grotte”

(Temple Grandin)

La neurodiversité désigne la variabilité neurologique et évoque la concomitance de plusieurs types de fonctionnements neurologiques différents chez l'être humain. Le terme est utilisé pour exprimer le concept selon lequel l’autisme n’est pas une forme déficitaire de la cognition humaine mais une forme variante. Ainsi, la neurodiversité serait aux sciences cognitives ce que la biodiversité est à l’écologie

Si on comprend bien “l’autisme de l’intérieur” (titre d’un des livres écrit par Hilde De Clercq) on sait que l’autisme est une manière d’être. L’autisme est envahissant et présent dans chaque aspect de la vie quotidienne; il teinte toute sensation, perception, pensée, émotion, expérience…Il n’est pas possible de séparer la personne de l’autisme.

La pensée autistique, les significations idiosyncratiques, les fonctionnements divers, alternatifs, hors ‘norme’, peuvent être aussi considérés autrement que sous l'angle exclusif d'une lacune vis-à-vis de la norme. Qui décide sur la signification de ‘la norme’ ? Qu’est que cela veut dire qu’on est ‘normal’, qu’on est ‘intelligent’?...

Autour de cet axe central Hilde De Clercq expliquera sa position envers la société et comment cette société devrait se comporter envers ceux qui sont neurodivers. Les développements neurologiques atypiques comme l’autisme constituent une partie intégrante de la diversité humaine. La société doit s’adapter à ces différences au lieu de les taxer de « pathologies ».

“Le droit à l’expression de la diversité humaine”. Ce principe est lié au modèle social du handicap. Ce modèle social du handicap rattache le handicap à l’interaction avec le contexte, la société. On peut ainsi parler par exemple d'infirmité sans handicap si le contexte est adapté, qu'il n'est plus handicapant. Ceci n'est pas possible dans ‘le modèle médical du handicap’, qui rattache le handicap à une déficience individuelle.

Chaque individu a sa place dans la société et c’est à la société de s’adapter et de donner ses chances au maximum à chaque individu. Aussi les personnes avec autisme qui ont en même temps une déficience intellectuelle peuvent apporter beaucoup de choses à la société.

Mots clés dans cette conférence sont : le côté éthique, la ‘normalité’, la neurotypie, l’inclusion, les droits de la personne avec autisme, empowerment, le droit à l'expression de la diversité humaine… qui n'a pas en tant que telle à être soignée.

Les développements neurologiques atypiques comme l’autisme constituent une partie intégrante de la diversité humaine. La société doit s’adapter à ces différences au lieu de les taxer de « pathologies ».

      enregistrement
Paola Marchesini Directrice générale adjointe de la Direction de l’enseignement obligatoire
CV
Gabrielle Falquet Directrice de l’établissement scolaire primaire «Libellules - Aïre»

Les élèves avec un TSA au sein de l’école ordinaire: quelles avancées et quels enjeux?

Le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP) du canton de Genève met en œuvre, durant l’année scolaire 2014-2015, une procédure proposant des aménagements scolaires pour les élèves scolarisés dans l’enseignement ordinaires, porteurs de troubles du spectre autistique (TSA).

su d e la présentation de Mmes Marchesini et Falquet

Le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP) du canton de Genève met en œuvre, durant l’année scolaire 2014-2015, une procédure proposant des aménagements scolaires pour les élèves scolarisés dans l’enseignement ordinaires, porteurs de troubles du spectre autistique (TSA).

Cette procédure s’inscrit dans le cadre de la politique globale du DIP d’une école inclusive.

La présentation de Mmes Marchesini et Falquet se déroulera en deux temps. Dans un premier temps, les principes fondateurs et les modalités de mise en œuvre des aménagements pour les élèves porteurs de TSA seront présentés. La seconde partie de la conférence exposera le dispositif déjà à l’œuvre dans l’école primaire d’Aïre.

Mme Paola Marchesini, directrice générale adjointe de l’enseignement obligatoire du canton de Genève (CH)

Mme Gabrielle Falquet, directrice de l’établissement Libellules / Aïre, canton de Genève (CH)

      enregistrement
Hilary Wood de Wilde Psychologue responsable, Centre de consultation spécialisée en autisme (CCSA) et Centre d’intervention précoce en autisme (CIPA), Office médico-pédagogique, Genève
CV

L’intervention précoce comme tremplin à l’inclusion scolaire : atouts et défis

L’intervention précoce intensive et individualisée pour les enfants avec autisme favorise le langage et le développement cognitif, la gestion du comportement et l’attention sociale.

L’intervention précoce intensive et individualisée pour les enfants avec autisme favorise le langage et le développement cognitif, la gestion du comportement et l’attention sociale. Dans de nombreux cas, elle prépare l’enfant à continuer sa scolarité dans un enseignement inclusif où il peut continuer à grandir et développer d’importantes compétences de vie.

L’inclusion dans une école ordinaire à la suite d’une intervention précoce est une période de transition pendant laquelle l’enfant passe d’une petite structure qui le soutient complètement à une grande classe. Durant cette période de transition, il est essentiel de mettre en place le soutien adéquat à l’aide de professionnels formés, en partenariat étroit avec les parents de l’enfant. Avec un projet adapté, de nombreux enfants évoluent avec un soutien minimal et achèvent leur scolarité avec succès. Aujourd’hui, à Genève, ce type de soutien et de partenariat existe peu au sein de l’école publique, excluant les enfants qui bénéficieraient de la chance de développer des compétences essentielles à l’âge ou ils sont le plus receptifs.

Dans son discours, Hilary Wood de Wilde va explorer les éléments essentiels pour une inclusion scolaire réussie de jeunes enfants avec autisme dans une classe ordinaire, et comment l’investissement de ressources à court terme profitera à nos communautés à long terme.

      enregistrement
Joaquin Fuentes MD, Child & Adolescent Psychiatry Unit, Policlinica Gipuzkoa, Gautena Autism Society, Donostia / San Sebastián, Spain
CV

Gautena Autisme : penser global, agir local, est-ce la formule secrète du Pays basque espagnol ?

The presentation will describe the history and network of community services developed in the Gipuzkoa region of the Basque Country in Spain for people with Autism Spectrum Disorders and their families.

GAUTENA: THINKING BIG, ACTING Small: Is this the secret recipe from the Basque Country?

Joaquin Fuentes, M.D.

Policlínica Gipuzkoa and Gautena Autism Society

The presentation will describe the history and network of community services developed in the Gipuzkoa region of the Basque Country in Spain for people with Autism Spectrum Disorders and their families. The Gautena community services, funded by the public authority, cover throughout their life cycle the needs of these people and provide support for their personal life plans and for securing quality of their lives.

Gautena Autisme : Penser global, agir local, est-ce la formule secrète du Pays basque espagnol ?

Joaquin Fuentes, M.D.

Policlinique Gipuzkoa et Société Gautena Autisme

La présentation décrira l’historique et le réseau des services communautaires développés dans la région de Gipuzkoa, du Pays basque espagnol, pour les personnes avec un Trouble du spectre autistique et leurs familles. Les services communautaires de Gautena, financés par les autorités publiques, couvrent les besoins de ces personnes tout au long de leurs cycles de vie, en soutenant leurs projets de vie personnels et garantissant leur qualité de vie.

      enregistrement en anglais
Stéfany Bonnot-Briey Éducatrice & consultante, à la fois au sein d'un SESSAD spécialisé en TSA ainsi qu’en libéral
CV

Enjeux du fonctionnement sensorimoteur dans le processus de scolarisation des élèves avec un TSA

Après 13 ans de psychiatrisation, je dois ma fonctionnalité actuelle à un accompagnement qui reste quasi quotidien, mais est aussi et surtout devenu adapté...

P RESENTATION DE L INTERVENANTE :

Je suis Stéf BONNOT-BRIEY, personne et professionnelle avec autisme. J’ai été diagnostiquée au QUEBEC par Laurent MOTTRON en 2003.

J'exerce entant qu'éducatrice & consultante, à la fois au sein d'un SESSAD spécialisé en TSA ainsi qu’en libéral.

Après 13 ans de psychiatrisation, je dois ma fonctionnalité actuelle à un accompagnement qui reste quasi quotidien, mais est aussi et surtout devenu adapté.

P RESENTATION DE LA FORMATION :

L’intervention que je propose vise à expliciter l’impact du fonctionnement autistique sur l’intégration scolaire des enfants avec autisle, non en partant des conséquences (triade autistique), mais des causes : fonctionnement sensori-moteur et structure de pensée (fonctionnement mental).

En effet, les personnes présentant un TSA ont une approche perceptive de leur environnement, aussi bien matériel qu'humain. C'est donc avant tout via nos sens que nous appréhendons le monde qui nous entoure. Au niveau de notre fonctionnement sensori-moteur, nous présentons entre autre des hypo et hyper sensibilités, des auto-stimulations, et un défaut de transmodalité, et qu'il convient de bien cerner pour comprendre notre fonctionnement de base et nous permettre d’atteindre autonomie et qualité de vie.

Au niveau de notre structure de pensée, nous présentons une pensée en détails, une rigidité mentale, et des particularités de mentalisation, notamment au niveau théorie de l'esprit, qui découlent et s'expliquent aussi par cette hyper-sélectivité au niveau perceptif.

Partir de ces 02 domaines de développement est donc un pré requis incontournable pour nous comprendre et favoriser notre intégration.

Stéf BONNOT-BRIEY.

      enregistrement
Lynne Moxon BA, MSc, PGCE, C.Psychol, AFBPsS, FIFL, Chartered Psychologist specialized in autism spectrum disorders, independent consultant for ESPA (Education and Services for People with Autism). Senior Lecturer and Course Leader for the Masters Degree in Autism at Northumbria University, UK
CV

Les bonnes pratiques pour soutenir les étudiants avec un TSA lors de la transition vers les Hautes écoles et l’Université

Mentorat: Développer des stratégies pour faciliter l'apprentissage dans l'enseignement post obligatoire et supérieur - par exemple la réflexion, les compétences pour s’exercer, l’apprentissage basé sur la recherche et la collaboration - et pas seulement l'apprentiss age par cœur.

“Best Practice in Supporting Students with Autism as they Transition to College and University.”

Mentoring : Developing strategies for facilitating learning in further and higher education - e.g. reflection, skills for practice, enquiry-based and collaborative learning – not just rote learning. Adult learning: Identifying individual learning needs and learning styles. Supervision of learners in practical settings and field trips: Time management, organization Accountability: Student and professional roles and responsibilities

« Les bonnes pratiques pour soutenir les étudiants avec un TSA lors de la transition vers les Hautes écoles et l’Université. »

Mentorat: Développer des stratégies pour faciliter l'apprentissage dans l'enseignement post obligatoire et supérieur - par exemple la réflexion, les compétences pour s’exercer, l’apprentissage basé sur la recherche et la collaboration - et pas seulement l'apprentissage par cœur. L'éducation des adultes: l'identification des besoins d'apprentissage individuels et des styles d'apprentissage. Supervision des apprenants dans des cadres pratiques et durant des visites sur le terrain: gestion du temps, de l’organisation. Responsabilisation: les rôles et responsabilités d’étudiants et de professionnels.

      enregistrement en anglais
Glenna Osborne M.Ed, Assistant Director of Supported Employment Services for the TEACCH Autism Program, Carolina, USA
CV
Erin Riehle MSN, RN, Director of Disability Services and Project SEARCH, Cincinnati Children’s Hospital Medical Center, Cincinnati, USA
CV

Project SEARCH and UNC TEACCH Autism Program: Transition from Secondary School to Employment for Young Adults with ASD.

The Project SEARCH model for school-to-work transition features total workplace immersion to facilitate the teaching and learning process through continuous feedback and application of new skills.

Project SEARCH and UNC TEACCH Autism Program: Transition from Secondary School to Employment for Young Adults with ASD.

The Project SEARCH model for school-to-work transition features total workplace immersion to facilitate the teaching and learning process through continuous feedback and application of new skills. The Project SEARCH High School Transition Program is a one-year, worksite-based school program that provides training in independent living, employability skills, and specific job skills; job placement assistance; job coaching; on-the-job support; and career advancement opportunities. While in the program, students spend their entire school day at the workplace learning in an onsite classroom and experiencing a variety of non-traditional jobs at sites throughout the workplace. The cornerstone of this program is a customized career exploration package for each student. The goal for each student is competitive employment upon graduation. Project SEARCH goes beyond the traditional “easy” jobs, such as food or environmental services, and targets nontraditional, complex but systematic jobs that allow people with significant disabilities to maximize their potential in independent work settings. In addition, the presence of Project SEARCH in workplaces encourages positive institution-wide changes in attitudes about hiring people with disabilities and the range of jobs in which they can be successful.

The UNC TEACCH Autism Program joined with Project SEARCH in 2012 and added tools and accommodations specifically geared for students with ASD. By incorporating tools such as the TTAP (TEACCH Transition Assessment Profile) for pre-assessment work, goal setting, daily data collection, post assessment work and recording of learned skills, and Structured TEACCHing accommodations, students who have ASD have had the opportunity to benefit and thrive within the Project SEARCH model. The TTAP also involves assessment, goal setting and teaching of skills in other areas important for successful adult outcomes, including leisure skills. Students graduating from this program experienced a more seamless transition from Secondary School to employment and the adult world.

      enregistrement en anglais

Poster un commentaire

Vous devez être peiné en pour poster un commentaire.